Les PME africaines sont-elles prêtes pour le Big Data?

  • admin 

Le «Big Data» n’est-il que pour les entreprises européennes, américaines et asiatiques ? Qu’en est-il des PME africaines ? Sont-elles prêtes à embrasser
la révolution du Big Data?
Avant tout propos, Qu’est-ce que le Big Data ?

Il s’agit d’un concept très simple. Aujourd’hui les données utilisées par les entreprises ne sont pas limitées aux seules données d’exploitation disponibles sur les serveurs d’entreprises. Elles proviennent de partout. Des serveurs distants (cloud), des emails échangés avec les clients, les fournisseurs et autres partenaires, des réseaux sociaux, des moyens de paiement électroniques, etc. elles sont massives, abondantes, volumineuses et instantanées. Le big data n’est donc rien d’autre que toutes ces données qui inondent au quotidien nos entreprises. A

lors en quoi la prise en compte du Big Data par nos PME dans leurs stratégies peut-elle les aider à accroître leur performance ?
La plupart des discussions sur cette question se concentrent sur les gros volumes qui font que les PME africaines ignorent le Big Data. Ceci les empêche de chercher à saisir les opportunités que le Big Data leur offre. Les PME devraient s’intéresser davantage au Big Data qu’à un mot à la mode ou à une entreprise et à la tendance mondiale. Les mégadonnées doivent plutôt être utilisées comme une technique pour identifier les tendances, les schémas, le processus décisionnel permettant d’obtenir et de conserver un avantage concurrentiel décisif sur le marché.

Le Big Data comme outil, consiste essentiellement à collecter les données provenant de différentes sources (base de données internes, externes, cloud, emails, réseau sociaux, audio, vidéo,…), à les organiser, à les fiabiliser et à les restituer sous forme d’informations pertinentes favorisant la
prise de décision. Faire parler les données de toute sorte et de toute source pour améliorer la productivité et l’efficacité des entreprises et faciliter les décisions et orientations commerciales est l’essence même du Big Data.

Comment nos PME peuvent-elles utiliser le Big Data ?
Compte tenu du volume, de la rapidité et de la variété des données facilement disponibles, la collecte, le traitement, l’analyse et la prise de décisions significatives sont les vraies questions sur lesquelles les PME africaines devraient se concentrer.

Elles peuvent commencer avec seulement un petit ensemble de données à partir d’un outil CRM. Ensuite, elles peuvent utiliser le marquage des e-mails, le marketing des médias sociaux, les publications sur les médias sociaux (évaluations, texte, image et vidéo), les moteurs de recherche de données (par exemple: Google), les systèmes de paiement par mobile money, les appels téléphoniques, les applications mobiles pour l’envoi de SMS, le transfert d’images, de vidéos, etc. Cela va constituer un bon point de départ et un aperçu commercial utile.

Au lieu d’investir dans une solution Big Data à l’échelle de l’entreprise, nos PME peuvent utiliser les données actuelles et identifier la corrélation et la régression entre les campagnes marketing, le marketing sur les réseaux sociaux et les tendances saisonnières contribuant aux ventes, par exemple. Elles peuvent également se concentrer sur les empreintes numériques en tant qu’opportunités laissées par des clients potentiels sur leurs plateformes de recherche ou leurs réseaux sociaux, pour une prise de décision plus efficace. Les outils, techniques et algorithmes utilisés pour les entreprises d’ailleurs peuvent être utilisés par nos PME à moindre coût. Avec la technologie du cloud facilement disponible, le coût requis pour l’investissement initial dans les outils est largement justifiable et les outils facilement disponibles. Les PME peuvent également choisir d’adopter des solutions open source pour le stockage, le traitement et le calcul des données massives structurées et non structurées. Ainsi, le coût de la technologie ne sera plus un frein pour elles.
Être capable d’analyser et de prédire le comportement du marché et des clients avec le Big Data est un nouveau changement de paradigme pour nos PME. Lorsqu’il est mis en oeuvre correctement, le Big Data peut accroître la flexibilité, la productivité, la réactivité, l’anticipation et la capacité de répondre aux besoins des clients en capturant les angles morts et en prenant de meilleures décisions.

En conclusion, avec une approche correcte et en posant les bonnes questions, le Big Data peut apporter des améliorations significatives. Les PME africaines peuvent mettre en oeuvre le Big Data pour une analyse approfondie des données afin de mettre en évidence les corrélations, les risques et les opportunités, la prévision de la demande, l’optimisation des processus, la planification prédictive des stocks, la segmentation du marché, l’analyse et la prévision du comportement du marché et des clients, etc.


Laciné DIABY
Expert en Gouvernance de données

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 + 10 =